SYNDICAT NATIONAL DES ENSEIGNANTS DU SECOND DEGRE DE CÔTE D’IVOIRE

23ème CONGRES

Les cotisations exceptionelles encore en souffrance

samedi 24 février 2018

Pour la tenue des assises du 23ème Congrès du SYNESCI, la cotisation exceptionnelle d’un montant de cinquante mille (50 000) FCFA a été arrêtée pour faire face aux frais.

Le Samedi 24 février 2018, la Trésorerie a dévoilé la liste des sous-sections qui se sont acquittés de tout ou partie du montant de la cotisation. Ce sont :

  1. Lycées Modernes 1/2 Gagnoa
  2. Lycée Moderne Grand-Lahou
  3. Lycée Moderne Tabou
  4. Lycée Moderne Bongouanou
  5. Lycée Moderne Biankouma
  6. Lycées Modernes Danané
  7. Lycée Moderne Logoualé
  8. Lycée Moderne Aboisso
  9. Lycée Moderne Nangui Abrogoua
  10. Lycée Moderne Andokoi
  11. Lycées Modernes 1 / 2 Divo
  12. Lycée Moderne Mamie Fêtai Bingerville
  13. Lycée Moderne 1 / 2 Abobo
  14. Lycée Moderne Bouaflé
  15. Lycée Moderne Agboville
  16. Lycée Moderne Boniérédougou
  17. Lycée Moderne San Pedro
  18. Collège Moderne BAD Koumassi
  19. Lycée Moderne Prikro

Au total il y a 19 sous sections qui sont à jour de cette cotisation exceptionnelle.

Par ailleurs, les délégués au 23ème Congrès devront être à jour de leur cotisation ordinaire, pour prendre effectivement part aux assises. C’est le lieu de rappeler à toutes les militantes et à tous les militants, que leur devoir syndical est de s’acquitter de leur cotisation ordinaire (6000 FCFA, l’an) pour permettre au syndicat de jouer pleinement son rôle. L’autonomie est à ce prix.

Le 23ème Congrès ordinaire du SYNESCI, pourrait-il se tenir effectivement, pendant les vacances de Pâques ? La détermination des sous-sections à payer la cotisation exceptionnelle, au plus tard, le 28 février 2018, nous le dira.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0