SYNDICAT NATIONAL DES ENSEIGNANTS DU SECOND DEGRE DE CÔTE D’IVOIRE

MUGEFCI

Le BEN du SYNESCI échange avec le Président du Conseil d’Administration

lundi 9 septembre 2013

Le jeudi 05 septembre 2013, le Bureau Exécutif National du SYNESCI a échangé avec le Président du Conseil d’Administration de la MUGEFC-CI. Au menu, les félicitations du SYNESCI à son Secrétaire Général Honoraire, élu brillamment, à la faveur de la réforme de la mutuelle à la tête du Conseil d’Administration.

Conduite par le Secrétaire Général Siaka TRAORE, la délégation du SYNESCI était forte de dix membres, quand, en face, SORO Mamadou, le PCA de la MUGEF-CI s’est entouré du DG intérimaire et du Directeur Technique chargé de la Clientèle.

Dans une brève intervention, Siaka TRAORE a tenu à féliciter solennellement le nouveau PCA, au nom de l’ensemble des membres du SYNESCI, qui tirent une légitime fierté de voir un des leurs et non des moindres, à cette haute fonction, pour le mieux être des mutualistes. Le SG du SYNESCI a terminé son propos par des vœux pour la poursuite de la dynamique engagée dans le cadre de laréforme de la MUGEF-CI au service des mutualistes.

SORO Mamadou, Le PCA de la MUGEF-CI, très ému par cette marque d’affection et de soutien de ses camarades du SYNESCI, leur a signifié toute sa reconnaissance. « Je mesure l’ampleur de la tâche et je souhaite qu’ensemble, nos prières puissent se consolider pour que nous gardions le cap sur les six engagements que nous avons pris », dira-t-il.

L’occasion a été opportune pour le PCA de donner quelques informations sur le travail déjà entamé. De fait, la délégation du SYNESCI a appris que la maison a quitté la zone de turbulence pour s’investir effectivement dans le sens du redressement dans le cadre des six engagements de la liste Solidarité et Espoir. Ces engagements selon le PCA sont stratégiquement en train de prendre forme comme une matrice d’actions soumise très bientôt à l’approbation des Délégués.

L’autre bonne nouvelle annoncée par le PCA c’est d’une part, la levée du paiement préalable des cotisations dues avant de bénéficier des prestations pour tous ceux qui avaient été suspendus pour impayés et d’autre part, la possibilité offerte aux démissionnaires, de réintégrer la maison.

Par ailleurs, pour appliquer effectivement et sans discrimination les tarifs mutualistes ; le PCA SORO Mamadou a révélé que des dispositions sont en très bonne voie avec les prestataires pour une harmonisation et une application effective de ces tarifs.

Sur ces bonnes nouvelles, la séance a pris fin avec le sentiment de reconnaissance et de gratitude réaffirmé par le PCA à l’endroit du SYNESCI.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0